Voyages Transversales

Pour faire une recherche sur ce site veuillez taper un mot clé dans le moteur ci-contre
Recherche personnalisée
CAMBODGE
LAOS  THAILANDE
 

Le « Pays des Khmers » est situé en Asie du Sud Est et compte environ 15 millions d'habitants. Le Cambodge partage ses frontières avec la Thaïlande, le Laos et le Vietnam. Le fleuve Mékong traverse les terres cambodgiennes au milieu de plaines de basse altitude. L'ancienne Indochine est une destination touristique prisée à la fois pour sa culture hindouiste et bouddhiste et pour les paysages sublimes qu'elle propose. Etape incontournable, Phnom Penh et son riche patrimoine colonial est la capitale. Parsemé de sites archéologiques, le Cambodge offre de belles escapades dont les plus connues sont les temples d'Angkor, de Phnom Chisor, les lieux de culte de Prasat Phnom Da, de Banteay Srei et de Kobal Spien où la rivière aux mille Lingas dévoile une végétation luxuriante. A Sihanoukville, les plages de sable blanc sont de véritables endroits paradisiaques très préservés, incitant au farniente et aux baignades dans les eaux du golfe de Thaïlande. Les pêcheurs y rapportent chaque jour le poisson frais que l'on déguste dans les petites échoppes bordant le littoral. Elles animent les lieux de jolies scènes de vie locale. Au cœur des terres cambodgiennes, au cœur des magnifiques panoramas du lac Tonle Sap, se cache le Cambodge authentique. Les villages pittoresques ponctuent les rives, le long desquelles les habitants vivent et se retrouvent quotidiennement. En effet, le lac est le poumon de la région et l'âme de la vie locale. Sur le Mékong, Kratié est une petite cité, que l'on atteint après quelques heures de navigation depuis Phnom Penh. Les dauphins Irrawaddy y sont l'attraction touristique majeure. Ils éveillent les rives bordées de maisons khmères traditionnelles. Le voyage au Cambodge associe le plaisir de la découverte des beautés naturelles, du patrimoine culturel et des traditions et rituels d'un peuple accueillant.

 
Informations touristiques et pratiques
Depuis le 1er janvier 2013, les voyageurs allant en Thaïlande, au Cambodge ou dans les 2 pays peuvent demander un visa commun pour ces 2 pays dans les consulats de Thaïlande ou du Cambodge dans tous les pays
 
Billets d'avion

AIR FRANCE a un vol direct (à partir de mars 2011) entre Paris et Phnom Penh. Sinon il faut effectuer un changement d'avion à Bangkok, Kuala Lumpur, Singapour ou Saigon. Il est possible d'entrer par Phnom Penh ou Siem Reap.
A certaines dates on peut faire une sérieuse économie en prenant un billet pour Bangkok, puis un vol low cost de Bangkok à Phnom Penh avec AIR ASIA

 
Se loger
 
Trouver un circuit ou un séjour
 
Transports locaux
 
Presse
 
Reportages, sites personnels et carnets de voyage

Ajoutez votre site dans cette rubrique

nouvel an khmer cambodge vietnamLe Chaul Chhnam Thmnay, qui signifie « Entrer dans la nouvelle année », est la fête la plus importante de l’année des khmers vivant majoritairement au Cambodge et, en partie, au sud du Vietnam. Equivalente au Têt des vietnamiens, le Chaul Chhnam Thmnay qui a lieu entre le 13 et le 16 avril, marque la fin de la saison sèche et se compose de plusieurs rites bouddhiques ainsi que d’activités festives représentant l’identité culturelle des khmers.

Le jour du réveillon, chaque famille prépare minutieusement des offrandes pour le culte du « devata » - divinité à forme animale (un des douze signes astrologiques) qui doit veiller sur monde. Le moment où la divinité de l’ancienne année retourne au ciel pour qu’une autre vienne la remplacer marque le nouvel an. Tous les membres de la famille s’agenouillent devant l’autel et prient pour une nouvelle année remplie de paix et de bonheur.

Lors du premier jour du nouvel an, le matin, les khmers vont à la pagode en apportant des offrandes au Bouddha et aux bonzes, puis ils écoutent les enseignements du Bouddha ainsi que les bons souhaits des bonzes. L’après-midi, ils participent à des jeux traditionnels qui seront pratiqués pendant toute la fête, généralement dans l’enceinte de la pagode.

Le second jour, les familles continuent à apporter les repas aux bonzes. Aussi, sont érigées des monticules de sable sur le sol des pagodes, signifiant bonheur et bonnes récoltes pour l’agriculture.

Le troisième jour, après avoir offert le repas aux bonzes, les fidèles et les bonzes nettoient les statues de Bouddha avec de l’eau parfumée. Les khmers pensent que baigner les représentations du Bouddha symboliserait le fait que l’eau est indispensable à toutes sortes de vies. C’est également un moyen d’acquérir longévité, chance, bonheur et prospérité. On invite également les parents, patriarches, guru (maîtres) à prendre un bain. En procédant ainsi, les enfants expriment leur gratitude, demandent le pardon pour les fautes commises et espèrent obtenir de meilleurs vœux et conseils pour le futur. Quand le soir tombe, les grands parents racontent des légendes aux enfants, alors que les jeunes participent aux chants alternatifs et aux danses. 

 
Divers