Voyages Transversales

Pour faire une recherche sur ce site veuillez taper un mot clé dans le moteur ci-contre
Recherche personnalisée
LAOS
BIRMANIE  CAMBODGE
 
La République démocratique et populaire du Laos s'ouvre peu à peu au tourisme pour le plus grand bonheur des amoureux de l'Asie, qui découvre un pays préservé, une population attachante et accueillante, mais également un patrimoine bouddhiste intact, notamment dans l'ancienne capitale royale Luang Prabang. Prenez le temps d'arpenter les villages de montagnes habités par les minorités ethniques et de remonter le Mékong, entre rizière, montagne et jungle. Le " pays au million d'éléphants " conserve en prime un zeste de francophonie.
Le Laos mérite un voyage d'au moins quinze jours. On peut toutefois visiter le pays en une semaine ou dix jours. Dans ce cas, il est conseillé de retenir un ou deux de ses trois centres d'intérêts. En premier lieu, les villes de Vientiane et de Luang Prabang. On peut d'ailleurs y ajouter la plaine des Jarres. Ensuite, rendez-vous dans les montagnes afin de rencontrer les ethnies du Nord-ouest. Enfin, le sud du pays possède des paysages fantastiques, notamment dans la vallée du Mékong et la région des 4 000 îles.

Le palais royal de Luang Prabang

Trônant en face du Mont Phousi, le palais royal de Luang Prabang a été construit le long du Mékong pour accueillir les invités du roi qui voyageaient en bateau. Le bâtiment a été édifié entre 1904 et 1909 mais il est devenu un musée en 1975 lorsque le royaume du Laos a été aboli par les communistes. L'architecture du palais est très intéressante car elle allie plusieurs influences : il s'agit d'un savant mélange entre les fondations classiques françaises et les toitures traditionnelles laotiennes. Ces dernières ont pour emblème un éléphant à trois têtes.
On entre dans le palais via la rue Sisavang Vong pour découvrir la statue du roi du même nom dans la cour. Durant la visite, on croisera entre autres de superbes statues comme le Pra Bang, un bouddha d'origine cingalaise mesurant 83 cm de hauteur et pesant 40 kg. Les vitrines du musée renferment des objets religieux, des outils de la vie quotidienne ainsi que des cadeaux offerts aux souverains du Laos. Des belles fresques recouvrent quelques murs du palais dont certaines ont été réalisé par Alix de Fautereau, une artiste française. Une grande collection de vases est appréciable sur le chemin qui mène à la salle du trône. Après la visite des pièces " officielles ", on peut ensuite pénétrer dans les appartements privés du palais.
Le palais royal est ouvert tous les jours sauf le mardi. Sachez que la visite se fait sans son sac et sans ses chaussures. De plus, il est interdit de faire ne serait-ce qu'une photo ou une vidéo à l'intérieur des murs.

 
Informations touristiques et pratiques
 
Billets d'avion

Pas de vols directs entre la France et Vientiane. Les solutions les plus rapides sont proposées par VIETNAM AIRLINES et la THAI via Bangkok.

 
Se loger
 
Trouver un circuit ou un séjour
 
Transports locaux
 
Presse
 
 
Reportages, sites personnels et carnets de voyage

Ajoutez votre site dans cette rubrique

Xieng khouang, une des destinations les plus prisées au Laos

Située dans le nord du Laos, la province de Xieng Khouang compte actuellement 41 sites touristiques ouverts au public, dont 11 sites naturels, 11 sites historiques et 19 sites culturels.

Les autorités provinciales envisagent d'élaborer une zone économique spéciale dans l'espoir de stimuler l'investissement et la croissance dans cette province.

Deux sentiers de randonnée traversant des zones forestières ont été balisés. L'un permet de se rendre sur le site des sources d'eau chaude du village de Xang dans le district de Kham à Phouxang, et la piste historique du district de Khoune.

D’ailleurs, deux nouveaux sites archéologiques sont ouverts en 2012 afin d’attirer plus de visites dans la province : une nouvelle zone de jarres en pierre (Hayhine) et la montagne dressée de Phou Khang Bangfay, du district de Phoukoud, où se dérouleront les activités traditionnelles de la fête des fusées.

La population est encouragée à produire un artisanat de qualité à l'intention des visiteurs de la région, leur permettant ainsi d'obtenir des revenus supplémentaires non négligeables. Elle participe aussi à de nombreux projets communautaires visant à promouvoir le tourisme et à valoriser les spécificités de leur région.

plaine des jarresDes bungalows ont été construits à Xang, où se trouve la source thermale, pour accueillir les curistes. Par ailleurs, des comités villageois à Na-o, dans le district de Pèk et à Nasy, dans le district de Khoune, se sont formés pour créer des ateliers d'artisanat de tissage et de tressage d'objets de décoration en matière végétale.

La province connaît également un véritable essor, surtout dans le secteur des infrastructures et dans les nouveaux aménagements des plans d'urbanisme des différentes municipalités provinciales.

 

Le site de la Plaine des Jarres est un endroit incontournable. Son dossier de demande d'inscription sur la Liste du patrimoine mondiale de l'humanité est actuellement à l'étude. Existant depuis longtemps, ces jarres antiques fournissent des indices sur la vie des populations il y a plusieurs siècles. Beaucoup pensent qu'ils ont été faits à l'époque des premiers outils métalliques de sculpture.

Avec tous ces points forts, la province de Xieng Khouang est considérée comme l'un des sites touristiques les plus prisés au Laos.

 
Divers