Voyages Transversales

Pour faire une recherche sur ce site veuillez taper un mot clé dans le moteur ci-contre
Recherche personnalisée
MONTENEGRO
ALBANIE  BOSNIE
Petit pays des Balkans encore préservé du tourisme de masse, le Monténégro pourrait être le prochain eldorado des voyagistes en Méditerranée. Trésor caché de la côte adriatique, cette république coincée entre la Croatie et l'Albanie aligne somptueux monastères orthodoxes et villages médiévaux préservés le long d'une petite portion de 296 km de côte, joyaux du littoral dalmate. La nature y a créé un véritable chef d'œuvre : les Bouches du Kotor, u, unique fjord de la Méditerranée, qui s'enfoncent de 28 km dans les terres. Classées au patrimoine mondial de l'Unesco, les Bouches du Kotor justifient à elles seules un voyage au Monténégro, où l'euro est la monnaie officielle.
Les bouches du Kotor représentent incontestablement le plus grand intérêt d'un séjour au Monténégro. Cerné de montagnes culminant à près de 1 000 mètres plongeant littéralement dans la mer, le seul fjord de Méditerranée, qui s'enfonce de 28 km dans les terres, est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. On en fait le tour en 1h par la route, traversant d'adorables petits villages. Pétrac, Risan et Prcanj sont de petits bourgs tranquilles au bord de l'eau, où il fait bon s'arrêter quelques heures, histoire de déguster un bon poisson face aux majestueuses bouches de Kotor.
A Kotor, l'ascension jusqu'à la forteresse Saint-Jean à 280 mètres au-dessus de la ville, est incontournable. Prenez votre temps pour grimper les 1 426 marches jusqu'à la citadelle, et faites une pause à mi-chemin à la chapelle, dressée par les survivants d'une épidémie de peste en 1572. Comptez une heure avec de bonnes chaussures de marche. Pensez à prendre de l'eau ! En haut la vue sur Kotor et sa baie est à couper le souffle...
Les nuits dans les bars et discothèques de Herceg-Novi et de Kotor sont particulièrement animées...
Budva est la station balnéaire la plus connue du Monténégro, celle qui attire 70 % de la clientèle étrangère et qui se veut le Monte Carlo de l'Adriatique. Au menu : un port où quelques yachts dignes de ceux amarrés à Cannes côtoient les barques de pêcheurs, une citadelle pleine de charme entourée de remparts, et des plages de sable et de galets, dont la plus réputée, celle de Becici, se trouve à quelques minutes de la ville. Devant cette dernière, une dizaine d'hôtels au standing élevé mais à l'architecture peu respectueuse de l'environnement, se bousculent.
La star de la côte adriatique, c'est incontestablement Sveti Stefan, ancien village de pêcheurs fortifié datant du 15ème siècle, construit sur un îlot rocheux relié à la côte par un étroit isthme de sable. En 1960, sous l'impulsion de Tito, l'île se métamorphose en un hôtel de luxe, symbole du pays et haut lieu de villégiature pour les personnalités royales, politiques, de la mode et du cinéma. 50 ans plus tard, l'île renaît avec l'inauguration d'Aman Sveti Stefan, par l'un des groupes hôteliers les plus luxueux du monde.

Le monastère d'Ostrog

Taillé à même la falaise, le monastère troglodyte d'Ostrog, construit au 17ème siècle est un lieu de rencontre de trois confessions : catholique, orthodoxe et musulmans. Ce site religieux de premier ordre au Monténégro se niche à 900 mètres d'altitude entre la capitale Podgorica (à 90 km) et la ville de Niksic. La dépouille de son fondateur, l'archevêque Vasilije (Basile), décédé en 1671 et auteur de miracles et guérisons, y repose. Haut lieu de pèlerinage le plus visité des Balkans, on lui confère des pouvoirs miraculeux. Les pèlerins pourraient y être guéris et trouver des forces pour surmonter les malheurs de la vie. Les Orthodoxes sont particulièrement concernés et viennent du monde entier prier au monastère orthodoxe serbe d'Ostrog pour espérer une guérison miraculeuse. C'est un peu leur " Lourdes " ! Le monastère abrite également les reliques du Grand Prieuré Russe de l'Ordre de Malte. Le site se divise en deux, celui du bas et celui du haut, troglodyte, le plus impressionnant, car il est incrusté dans une falaise vertigineuse ! Un lieu de haute spiritualité difficile d'accès, et qui se mérite ! Le jeu en vaut la chandelle tant le panorama sur la plaine de la Zeta est splendide et la beauté des lieux remarquable, sans oublier la spiritualité forte qui s'en dégage. Une visite incontournable de tout voyage au Monténégro.

 
Informations touristiques et pratiques
 
Billets d'avion

 MONTENEGRO AIRLINES a des vols directs entre Paris, Lyon et Podgorica. Il est parfois plus simple d'arriver en Croatie (Dubrovnik) et de continuer par la route pour le Monténégro.

 
Se loger
 
Trouver un circuit ou un séjour
 
Transports locaux
 
Presse
 
Reportages, sites personnels et carnets de voyage

Ajoutez votre site dans cette rubrique

 
 
Divers